Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Mémoires d'images, empreintes magiciennes, écritures figurées - 6.3 Ko

Projets 2006

VERT ZANZIB'ART RESEAU ATELIER - Marseille [ Arts plastiques ]

Mémoires d'images, empreintes magiciennes, écritures figurées

L'AUTEUR

Chantal Viroulaud
Née en 1968 à Bergerac. Artiste plasticienne, elle aborde à partir de 1999, le récit de vie de sa mère, femme algérienne analphabéte. Débarquée seule et veuve, à l’âge de 21 ans, à Marseille, elle ne parle pas le français. Dans la précarité, cette mère ne retournera voir sa famille qu’une fois en 1968, elle décédera en 2005, sans avoir revu ses dernières soeurs.


L'OEUVRE

© Chantal Viroulaud - 69 Ko

© Chantal Viroulaud

Les ateliers ont pour axe la reconquête et l’extériorisation d’une mémoire.
Le travail est rythmé par le parcours de soi, des autres, par l’aventure vers la société.
Apprendre à se situer par rapport à un “avant” et imaginer un avenir, avec tous ses possibles ;
l’intervenant met en partage son savoir-faire technique et plastique, une part
de son travail plastique, sa thématique de travail.


LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

© Chantal Viroulaud - 104 Ko

© Chantal Viroulaud

Chaque année arrive des enfants primo-arrivants, scolarisés en France, sans parler la langue ou trés peu.
La France représente pour eux un espace de vie et de pensée qui leur permettra un avenir riche de promesses.
Ils arrivent parfois chez un oncle ou une tante, sans leur famille.
Il ne s’agit pas de parler de leur difficultés, ou de les présenter au travers de leur souffrances.
Nous ne voulons pas ici faire le constat d’une situation pour nous permettre de prendre la parole en leur nom.
Il existe dans ces enfants et adultes dans la précarité, un intérêt porté par les instances en place dans la société, pour leur porter attention uniquement dans les blessures à décrire que cette même société leur inlige. “On te maintient la tête sous l’eau ? Raconte-moi ce que tu éprouves...”
Nous voulons porter nos observances vers les potentiels existants chez ces quelques enfants parmi tant. Et les faire émérger, et les donner à “admirer”, à regarder devant.
Vert Zanzibar met à disposition le même alpahbet et les mêmes outils adéquats afin de faire produire, de développer ces qualités.
La valorisation de notre travail passe par des moyens, offrons ces mêmes moyens.


L'AGENDA

© C. Viroulaud - Couverture du catalogue de l'exposition - 22 Ko

© C. Viroulaud - Couverture du catalogue de l'exposition

• Octobre 2006 Novembre 2006 : visite guidée, exposition au FRAC, prises de vue en extérieur par les élèves.
Octobre 2006 à Avril 2007 : ateliers et production d’images et d’écrits.
Octobre 2006 à Juin 2007 : exposition par roulement d’oeuvres du travail de Chantal Viroulaud, CDI du collége Versailles.
Février 2007 à Mai 2007 : prise de vue des images , sélection par les élèves et les enseignantes
Mars 2007 à Mai 2007 : mise en page du cahier-recueil et édition.
Mai 2007 : enregistrements sonores.
Avril et Mai 2007 : envoi des dossiers de presse.
8 au 23 septembre 2007 : Exposition "Mémoires d'images, mémoire de sa propre image".
à l'Espace Accueil aux Etrangers > 24 rue Mathieu Stillati 13003 Marseille.

Au collège Versailles, ces élèves de trois classes et leurs enseignantes :
Ariane SANARENS, Rhaliba BOUNZOUL, professeurs de français
Amel MADOUNI, professeur de français ENAF* ont été acteurs de ce projet, conçu et animé par Chantal VIROULAUD, plasticienne.

"Mémoires d'images, mémoire de sa propre image :
est un projet mené pendant une année scolaire avec des élèves de Sixième et les élèves de Cinquième ENAF du Collège Versailles.

Nous avons voulu montrer à ces enfants, que leur histoire, que leur mémoire, étaient émaillées d'événements, d'émotions, dignes d'être partagés.
Leur mémoire et leur vécu transparaissent à travers leurs réalisations
plastiques (plusieurs techniques ont été utilisées pour que chacun puisse s'exprimer aisément).L'écrit a aussi trouvé sa place dans notre projet.Les souvenirs et la fiction s'entremêlent pour mieux se dire.
L'enjeu de ce travail était donc de se connaître, de se reconnaître et de se faire connaître à travers sa culture et son vécu.
Ils vous livrent ici de manière fragmentée un peu d'eux-mêmes..."

Ariane SANARENS / Rhaliba BOUNZOUL / Amel MADOUNI

(ENAF : Enfant Nouvellement Arrivé en France).


LA FICHE TECHNIQUE

55 images de 25x35 cm - tirages numériques papier.
Cahier édité : écritures, photographies, images.
7 images réalisées par Chantal Viroulaud "Versailles, ce n’est pas la vie de château" J.F Armoghate.
Tirage numérique 50x65 cm, d’aprés montage numérique.
Bande-son


LES CONTACTS ET LES MENTIONS DE COPYRIGHT

Chantal Viroulaud (photographies) ch.viroulaud@wanadoo.fr
Projet soutenu par l'ACSE Paca et la DRAC Paca

Vert Zanzib'Art Réseau Atelier
Ecole Flotte
2 Avenue Ferdinand Flotte
T. 04 91 57 19 75 / 06 28 23 09 39
vertzanzibar@free.fr


Immigration comorienne : une mémoire sonore
Le hammam dévoilé
SER e ESTAR : Mémoires lusophones 2008
Sacs et Ressacs
Comores Zanzibar
Mémoire Mienne
Chroniques migrantes
Boras ou berceuses comoriennes
Médée Vertiges
Mémoires d'images, empreintes magiciennes, écritures figurées

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales