Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques

Les héritages culturels régionaux via les formes artistiques
Rickshaw - 5.2 Ko

Projets 2017

Cie LYAKAM - Marseille [ Pocket films ]

Rickshaw

LES AUTEURS

L'équipe artistique de la compagnie Lyakam dans le cadre des ateliers et du spectacle :
Jessie Veeratherapillay (chorégraphe et danseuse),
Olivier Lubeck (vidéaste - installation Super 8, scénographe présent sur l'ensemble des ateliers aux côtés de la chorégraphe,
Stéphanie Lemonnier (regard extérieur, mise en scène),
Ahmad Compaoré (musicien et compositeur),
Salvatore Casillo (technicien lumière),
Marie Milliard et Alain Bœuf (captation audiovisuelle et en charge du volet numérique).

--

Jessie Veeratherapillay
Chorégraphe, danseuse, percussionniste

Jessie Veeratherapillay, française d'origine indienne, puise sa force dans la danse indienne traditionnelle Bharata Natyam.
Cet art bimillénaire lui a été légué en Inde par deux grands maîtres de danse indienne, Sri Herambanathan (Tamil Nadu/Inde du sud), Shrimati Sucheta Chapekar (Maharashtra/Inde du sud) et Armelle Choquard (Arles/France).

Ces séjours en Inde, véritable immersion dans la culture de ses ancêtres, lui apprennent la notion de dévotion, d'interdépendance et la relation au sacré. Le Bharata Natyam soit «Théâtre de l'Inde » englobe la danse, la poésie, la musique, notamment par l'apprentissage d'onomatopées rythmiques et les arts dramatiques (gestuelle codifiée, jeu d'acteur).

Autant de connaissances qui l'ont saisie au point d'y consacrer douze ans de pratique. Après l'obtention en Inde de son diplôme de Bharata Natyam, sa vie se partage entre l'apprentissage de cet art sacré en Inde et sa transmission en France.
L'ouverture de son école de danse lui permet de perpétuer la tradition de ses ancêtres jusqu'à ce que la question de l'écriture chorégraphique l'interroge.

Sa collaboration artistique avec les chorégraphes, auteurs, danseurs et metteurs en scène contemporains Eric Oberdorff (Cie Humaine, tournage à Helsinki), Jeff Bizieau & Pascal Renault (Cie sixième étage), Cécile Robin Prévallée, Emma Lewis, Stéphanie Lemonnier et le réalisateur Miguel Gomes (1001 nuits) la conduit à une réflexion sur la notion de tradition et du renouveau.

La création de ses spectacles se posent de plus en plus et, Jessie Veeratherapillay fonde en 2013 la Compagnie Lyakam, aujourd'hui basée à Marseille.
Dans ses pièces, Jessie bouscule les codes du répertoire traditionnel pour en extraire un vocabulaire au plus proche de ses thèmes de prédilection : la génétique, l'héritage, la mémoire, l'identité et la réconciliation.

Aujourd'hui, Jessie Veeratherapillay n'enseigne plus de manière traditionnelle, elle anime des ateliers de médiation (établissements scolaires et centres sociaux) et travaille autour de la dimension de la création avec ces publics.
Elle organise aussi des masters class au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice, dans des centres de yoga dans toute la France (Fédération Française de Hatha Yoga, Académie de Yoga à Gap...), à la Faculté des Lettres de Nice au département Danse.

Les trois spectacles de la Compagnie Lyakam : Nâtya sevâ, Kara Yle et Miroir inattendu sillonnent la France et se produisent à l'étranger.
Jessie est invitée par la FAMDT (Fédération National des Associations de Musiques et Danses Traditionnelles) au Centre National de la Danse à Paris le en décembre dernier autour des enjeux actuels de la création chorégraphique.

Olivier Lubeck
Artiste plasticien, vidéaste et spécialiste du super8

Olivier Lubeck tourne ou détourne des séquences de films sur pellicules qu'il monte en boucle sur des projecteurs d'époque pour composer dans l'espace des projections de tailles diverses sur tous types de surfaces (écrans suspendus, murs, arbres, ...).

Le bruit des machines produit une forme de rayonnement nostalgique et la musique environnante, associée de manière aléatoire aux projections, participe à la dynamique de ses installations monumentales ou minimalistes.
Par cette mise en scène, les films et le réel se superposent, créant une réalité augmentée, comme enchantée par la délicatesse et la simplicité du travail.

En 2016, la réalisation de L'Ecritoire à Vertiges, installation sans super 8 en collaboration avec Lise Couzinier, ouvre la voix d'une nouvelle série de projets.


LE PROJET & LE CONTEXTE PAR RAPPORT A IPM

Le projet Rickshaw est mené par la Compagnie Lyakam.
Le concept du projet Rickshaw est de rendre hommage à ses origines en lien avec son identité, son parcours, son environnement actuel.

Un tour de Rickshaw dans sa cité
Entre féérie d'un manège indien et expérience d'un monde imaginaire dans la cité
Rickshaw est un triporteur indien qui insuffle l'idée de voyage, de légèreté, un déplacement comme pour aller de l'avant.
Sa porte à mi-hauteur, sans fenêtre côté passager, laisse entrer un air qui, au son de la musique bollywood diffusée, créait comme un espace de liberté.
Rickshaw incarne un fragment de poésie où chaque enfant goûte à un ailleurs dans son environnement quotidien.

© Olivier Lubeck

Comment travailler sur la mémoire par la culture indienne ?
S'il faut parfois aller chercher très loin pour comprendre d'où l'on vient, l'Inde est en réalité un pays qui résonne en chacun de nous.
Sa langue indo-européenne, son industrie cinématographique bollywood (longtemps l'unique vecteur filmographique diffusé dans les pays du Magreb), sa forte communauté dans l'archipel des Comores, en Guadeloupe, à l'Ile Maurice et autres (véritable incarnation d'un phénomène de diaspora dont l'empreinte est palpable dans les tissus, le culinaire, la morphologie ou encore les traits du visage) sont autant de références pour nous rappeler un fragment de notre identité.
Enfin, entre l'Inde et la France, hormis le terreau commun de la langue indo-européenne appelée communément famille indo-européenne, les similitudes entre les sarees et les tissus provençaux sont flagrantes.
Les plus grands voyageurs parlent de l'Inde comme un pays à part, peut-être parce qu'à l'image du théâtre total, il englobe une immensité d'influence.

Qu'est-ce que le théâtre total Indien ?
Le Théâtre total Indien est un art ancestral aux formes artistiques plurielles.
La chorégraphe Jessie Veeratherapillay a été formée au théâtre total en Inde du sud, terre de ses ancêtres paternels, pendant une douzaine d'années par deux grands maîtres.
Le travail de percussion par la frappe de pieds, l'apprentissage d'onomatopées rythmiques, et le rapport à la narration avec une gestuelle des mains codifiée sont autant d'outils permettant une passerelle vers une écriture chorégraphique, musicale et théâtrale en lien avec l'imaginaire de tout un chacun, ici avec les enfants du Grand Sud Huveaune de Marseille.

Le travail avec les différents partenaires de ce territoire a commencé en octobre 2017 pour la mise en place d'ateliers autour du Théâtre total Indien dans les centres sociaux Air Bel et Les Escourtines du 11ème arrondissement de Marseille.

Il s'agit, en partant de l'histoire des enfants, d'écrire la trame du spectacle programmé le 6 décembre 2017 sur la scène de musiques actuelles l'Affranchi.
Ces actions et l'expérience de la scène apportent aux enfants une confiance et une estime de soi incontestables, autant d'acquis qui peuvent être réutilisés dans des sphères sociales et éducatives, notamment par l'acquisition de méthodes de concentration et de vision collective par le travail en groupe et l'écoute de l'autre.

Déroulé de l'action
L'implantation sur le territoire du Grand Sud Huveaune dans le cadre des ateliers et du spectacle permet de tisser une relation avec les opérateurs sans laquelle l'opération du Rickshaw physique dans le cadre d'IPM n'aurait pu être réalisée.
Le RICKSHAW arrive physiquement dans le quartier. Des tours de Rickshaw sont effectués par les intervenants de la Compagnie Lyakam. Une musique bollywood est diffusée de manière assez forte pour que les habitants passent leur tête depuis leur fenêtre/leur balcon afin qu'ils participent à cette déambulation.

Le RICKSHAW s'arrête devant le centre social. Sont présents les éducateurs de rues, les animateurs et les habitants attirés par les tours de Rickshaw en amont.
Pour notre plus grand plaisir, une centaine d'habitants a participé à l'événement dans la Cité d'Air Bel de Marseille.

Pour garder une trace matérielle de cet événement mémorable, un polaroid a été fait pour chaque enfant. 

Equipe mobilisée pour les tours en Rickshaw
Trois animateurs pour les Escourtines, un animateur à Air Bel accompagné d'Antonia Madrid du carré culture de l'Affranchi, la chorégraphe Jessie Veeratherapillay pour la coordination et la prise son*, Olivier Lubeck pour la prise son*, Marie Milliard et Alain bœuf pour la prise de vue.

* Après le tour de Rickshaw des enfants, Olivier et Jessie les ont enregistrés pour recueillir leur témoignage dans une salle des centres sociaux. Cette captation sonore permet de faire un montage sur la vidéo prise pendant leur tour de Rickshaw afin de réaliser des pocket films.

Le volet numérique permet la diffusion de l'ancrage territorial en lien avec les habitants à un large public.
La mise en place des outils et supports numériques facilitent l'accès au projet via internet, accroît sa visibilité au travers de la réalisation de films accessibles sur le site, et démultiplie sa dimension participative avec les pocket films.
IPM apporte la dimension du voyage dans les quartiers par la présence physique d'un RICKSHAW (deux actions, une à Air Bel et une seconde aux Escourtines) et l'élaboration de contenus numériques


L'AGENDA

Dates du tour en Rickshaw :

Le 22 novembre 2017 à Air Bel
Le 29 novembre 2017 aux Escourtines

Pocket films et teaser du spectacle du 6 décembre 2017 seront mis en ligne sur le site internet : http://www.rickshaw.lyakam.com et sur la chaîne youtube/viméo.

19 février 2018 : mise en ligne du site web http://rickshaw.lyakam.com


LES CONTACTS

Producteur
Association Natya (Cie LYAKAM)

Cité des Associations
93 La Canebière - BP 318
13001 Marseille
lyakam.com
rickshaw.lyakam.com

Chorégraphe :
Jessie Veeratherapillay

+33 (0)6 09 98 37 42
artistique@lyakam.com

Chargée de production
Sihem Mihoubi

+33 (0)7 68 57 20 99
production@lyakam.com

Chargée d'administration
Thérèse Méaille

+33 (0)6 15 43 37 35
administration@lyakam.com

--
Marie Milliard
Volet numérique

+33 (0)6 62 22 47 37
marie@maorigraphe.fr
maorigraphe.fr

--

Copyrights

Photographies : Olivier Lubeck
Prise son : Olivier Lubeck et Jessie Veeratherapillay

LES PARTENAIRES de la Compagnie Lyakam pour le projet Rickshaw
Identités, Parcours, Mémoire
Le Conseil Départemental des Bouches du Rhône,
La Métropole Aix-Marseille Provence,
La Logirem et la Fondation Logirem,
Le Groupe Unicil,
Le Groupe Erilia,
Le Centre Social Air Bel et le Centre Social les Escourtines,
La Scène de Musiques Actuelles l'Affranchi
Restaurateur O'Pakistanais


Horaires d'ouverture : mémoire vive du quartier de Saint-Mauront
Rickshaw
Contes de quartier
Sueurs Vapeurs
Derrière La Bourse
Attractions des astres

Accueil | Présentation | Projets | Catalogue | Actualité | Médiathèque | Portraits | Ressources | Séminaire | Liens | Contacts | Mentions légales